You are currently viewing Parashat ha shavou’a  »Vayera »

Parashat ha shavou’a  »Vayera »

Bereshit 18 et Bereshit 22

18,1 Éternel se révéla à lui dans les plaines de Mamré, tandis qu’il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. 18,2 Comme il levait les yeux et regardait, il vit trois personnages debout prés de lui. En les voyant, il courut à eux du seuil de la tente et se prosterna contre terre. 18,3 Et il dit: « Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas ainsi devant ton serviteur! 18,4 Qu’on aille quérir un peu d’eau; lavez vos pieds et reposez-vous sous cet arbre. 18,5 Je vais apporter une tranche de pain, vous réparerez vos forces, puis vous poursuivrez votre chemin, puisque aussi bien vous avez passé près de votre serviteur. » Ils répondirent: « Fais ainsi que tu as dit ». 18,6 Abraham rentra en hâte dans sa tente, vers Sara et dit: « Vite, prends trois mesures de farine de pur froment, pétris-la et fais-en des gâteaux. »

18,7 Puis, Abraham courut au troupeau, choisit un veau tendre et gras et le donna au serviteur, qui se hâta de l’accommoder. 18,8 Il prit de la crème et du lait, puis le veau qu’on avait préparé et le leur servit: il se tenait devant eux, sous l’arbre, tandis qu’ils mangeaient. 18,9 Ils lui dirent: « Où est Sara, ta femme? » Il répondit: « Elle est dans la tente. » 18,10 L’un d’eux reprit: « Certes, je reviendrai à toi à pareille époque et voici, un fils sera né à Sara, ton épouse. » Or, Sara l’entendait à l’entrée de la tente qui se trouvait derrière lui. 18,11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés dans la vie; le tribut périodique des femmes avait cessé pour Sara. 18,12 Sara rit en elle-même disant: « Flétrie par l’âge, ce bonheur me serait réservé! Et mon époux est un vieillard! »

Cet article a 46 commentaires

Laisser un commentaire