ET SI DIEU ETAIT FATALISTE ?…

ET SI DIEU ETAIT FATALISTE ?…

Suis-je élu(e) ?

Parabole I-

Le royaume des cieux est semblable à un homme qui perdit son frère dans la jeunesse, il décida alors d’aller à sa recherche autour du monde. Et à chaque attroupement d’hommes, il lançait quelques paroles-clés en dialecte, en faisant allusion à des faits et membres importants de sa famille connus du disparu. Heureux celui qui peut desceller cette énigme !
Jésus déclare qu’il a d’autres brebis qui ne sont pas de la bergerie d’Israël; et que celles-là il faudrait qu’il aille aussi les chercher, afin qu’il n’y ait qu’un seul troupeau et un seul berger. Jn.10 ; 16.
Mon ami(e) savais-tu que Dieu avait choisi ses élus, avant la fondation de ce monde ? Et que ce n’est pas aujourd’hui que quelque chose pourrait y changer ?


Parabole II-

Le royaume des cieux est encore semblable à deux muets qui ont tous présenté un même examen ; et à la proclamation des résultats, l’un changea subitement de mine, son visage devint subitement joyeux, tandis que celui de l’autre s’abattit. Et c’est à leur aspect que l’on put lire chemin faisant le sort de l’un et de l’autre ! Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ! Lis donc Ephésiens 1 ; 4-5 et Rom.9 ; 10-20
Et gare à toi si ça te fâches, souviens-toi alors de la parabole I que tu viens de lire ! Tu te dis peut-être : … « Dieu est un bon Dieu », il n’y a rien de pareil en lui… alors lis Lam.3; 37-38 et Rom.9;
9-19…ça va déjà ? Si tu plantes un jardin, est-ce que l’hibiscus te dira : « …pourquoi ne m’as tu pas planté à la place de la rose ? ». N’est-ce pas que tu dispose de ton jardin à ta convenance ? Tu me diras : « …il est écrit que Dieu ne désire pas la mort d’un pécheur ! »…

Oui bien sûre, et c’est très exactement la raison pour laquelle l’Evangile est prêché pour avertir les hommes !
Tu peux beau désirer te reposer toute la vie, mais si tu ne veux pas mourir de faim, tu seras obligé de travailler pour manger afin de vivre n’est-ce pas ?…Entre ce que l’on désire donc et la réalité, il y a un mystère, un grand fossé !… Ce sont là des lois de la nature…
La tâche à laquelle tu devrais plutôt t’appliquer, c’est de chercher à savoir à quoi tu es destiné au lieu d’accuser Adam et Eve de nous avoir plongés dans le gouffre, puisque tu as une perche qui t’est tendue aujourd’hui pour en sortir !
Pour donc savoir si tu es élu(e), il n’y a que le test du dialecte divin qui peut le déterminer ; car Christ a dit :
«… j’appelle mes brebis par leur nom… ». Jn.10 ; 3, voire Parabole I et II.
Jésus dit que ses brebis ne suivront pas un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. Jn.10 ; 5, Parabole I.
Ecoutez donc cette histoire : Un musicien aveugle un jour perdit sa guitare et se mit à sa recherche. Il en était si habituée, qu’il ne pensait jamais s’en séparer ; aussi sa perte le troubla fort bel. Un de ses compagnons qui connaissait son instrument, rencontra lors d’une balade, deux jeunes gens, jouant à leurs guitares jumelles…
Tellement leurs deux instruments se ressemblaient à celle recherchée par son ami aveugle, qu’il couru l’appeler.
Arrivé sur les lieux, l’aveugle musicien dit au premier : « …règle la voire au diapason et joue moi un air
».

Lorsqu’il joua, l’aveugle, secouant la tête dit : « …euh ! Non, ce n’est pas la mienne». Il fit la même demande au second, qui se mit à jouer ; l’aveugle sourit aussitôt et dit : « …hmmm, mais voilà mes sonorités préférées !!! Ça y est ! Je l’ai retrouvée ma vieille bru !…». Le pauvre musicien aveugle en avait le cœur net ; il reconnu son instrument, non à l’apparence qui trompe, mais au son particulier que ce dernier rendit et étreignit l’âme de son légitime propriétaire d’une façon
toute spéciale.
Si donc vous êtes élu(e), votre réaction face à la Parole le révèlerait, vous vous comporteriez comme un élu(e), et votre cœur, c’est vous seul qui le connaissez !…
Si la Parole de Dieu vous énerve, Attention !… C’est pas bon signe ! Tout le secret c’est là dedans, dans votre cœur ! Contrôlez bien son comportement interne, puisque ce n’est pas vous qui l’avez créé ainsi… Si tout naturellement, vous détestez et ne supportez pas qu’on vous dise la vérité, Attention ! Feu rouge !
Placez-vous un moment devant le miroir de Dieu (la Parole), et il déterminera QUI VOUS ÊTES.
Suivez ce dialogue et prenez position : Jésus dit à ses interlocuteurs (comme toi) : « …vous faites les œuvres de votre père. Et les pharisiens lui dirent : Nous ne sommes pas des enfants illégitimes comme toi ! Nous avons un seul père, Elohim ». Jésus leur dit : « Si Elohim était votre père, vous m’aimeriez.
Question: aimez-vous sincèrement et vraiment Jésus ?
Car c’est d’Elohim que je viens (dit Jésus); je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé.
Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole !
Question : Et vous donc pécheur, aimez-vous vraiment écouter la parole ? Car c’est elle qui détient la vérité au sujet de votre destinée…

 

AIMEZ-VOUS DONC LA VERITE ?


C’est ici que votre destin se joue cher ami ! Car, Jésus dit :
– « …vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir ses désirs (en me détestant et en me tuant). Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui.

Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge ».
Question : Et toi donc homme : Aimes-tu le mensonge ?
– « …Et moi parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. Qui de vous me convaincra de péchés ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez vous pas ? Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu ! Vous n’écoutez pas parce que vous n’êtes pas de Dieu ». Jn.8 ; 41-47
Question : Est-ce votre cas cher lecteur ? Souvenez-vous de ceci : Christ ne fut pas tué à cause de sa laideur excessive, ni pour sa beauté insolente, mais à cause de la vérité… Elle était tranchante dans sa bouche tel un glaive…
Comprenez-vous la conclusion du Fils de Dieu ? Si oui, que dites-vous de vous-même ?
Certains me diront qu’on ne peut pas vraiment obéir à Dieu tel qu’il le désire, car c’est très dur… ça veut donc dire que Dieu est injuste en nous demandant d’obéir aux choses hors de notre capacité !… Il est donc démagogue ?
Loin de là ; si au contraire Dieu nous demande de lui obéir, lui qui nous a créés, c’est qu’il sait que nous pouvons le faire. Mais le problème c’est de savoir si nous
l’aimons vraiment ?! Car tout part de là, du plus grand commandement de Dieu à l’Homme, à savoir : ‘ Aimer YHWH de tout cœur, de toute âme, de toute pensée et de toute force’… Mt.22 ; 36-38, ce qui signifie aussi, aimer la vérité de tout cœur, de toute âme, etc…
Cette parole que tu viens de lire veut t’amener à la connaissance de Dieu, elle n’a pas pour vocation d’ouvrir un débat philosophique, encore moins théologique cher ami(e), car Dieu ne s’apprend pas dans une école, mais Dieu se révèle. Mt11 ; 25. Si non où Moïse apprit-il Dieu ? Et Paul alors ? La Bible dit que Dieu ne tient pas compte des temps d’ignorance, maintenant donc que tu es éclairé et que tu es devenu conscient, voudrais-tu baisser ta tête et recommander ta vie au Seigneur ?
Car ne l’oubliez jamais ! C’est votre réaction vis-àvis de la parole de Dieu qui détermine si oui ou non vous êtes élu.
Tout être humain est avant tout un mammifère, c’est-à-dire un animal, avant d’être autre chose, soit bonne soit mauvaise.
De ta propre réaction face à la parole de la révélation divine, tu sauras si tu n’es qu’un animal, ou alors un être divin.
Acceptes-tu donc de te convertir maintenant ? Voilà que tu sais désormais qui tu es toi-même !
Si tu es de Dieu, bienvenu dans la famille d’Elohim ! Voici quelques points test qui t’aideront à te connaître tel que tu es devant Dieu :  Sache que la trinité c’est du paganisme.
 Le salut est commun et non individuel.
 L’Eglise sauve.
 Le Corps du Mashiah (Christ) : l’Eglise est mort dès
le 3è siècle de notre ère et doit ressusciter.

 Le péché originel ce n’est pas l’acte sexuel.
 Les 7 lettres aux églises ne correspondent pas à 7 périodes que l’Eglise aurait connues.
 Le voile de prière pour les femmes ce n’est pas sa chevelure.
 L’Eglise n’est pas fondée sur St Pierre, mais sur de la « pierre » (roc solide) de la révélation divine.
 Marie n’est pas montée au ciel, elle attend la Résurrection.
 Un évêque doit être marié.
 Il est interdit à la femme d’enseigner la Bible ou de prendre autorité sur l’homme.
 Dieu ne s’apprend pas dans une école de Théologie, il se révèle.
 L’Eglise c’est l’unité ou rien.
 Quiconque est né de Dieu vit sans pécher.

Si naturellement tu n’acceptes pas ça, tu n’es pas de Dieu ! Car de ta réaction vis-à-vis de l’un de ces points dépend ta destinée.
A Bientôt !